Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de amiralgilles
  • Le blog de amiralgilles
  • : Entierement destiné à mon futur voyage à MADAGASCAR
  • Contact

Profil

  • amiralgilles

Recherche

Archives

Catégories

Liens

26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 09:46

f7.jpg

 

Carte postale de Tananarive (datant de 1908). 

 

 

f6-copie-1         La gare (même date)

Repost 0
Published by amiralgilles - dans Madagascar
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 13:34

Antananarivo : Introduction

Tananarive, appelée Antananarivo en malgache, est la capitale de Madagascar. Elle a été édifiée sur douze collines, sur les hauts plateaux (1200 à 1500 m d'altitude) du centre de Madagascar, au cœur des rizières.

C'est une ville immense et riche en animations. Palais, boutiques, marchés, ruelles pavés et pentues : la ville recèle de nombreux trésors pour qui prend le temps de s'y promener.

Points forts

  • La Haute Ville et ses palais
  • L'avenue de l'Indépendance
  • Les marchés artisanaux
  • Parc botanique et zoologique de Tsimbazaza
  • Croc' Farm
  • Les rizières
  • Grands hôtels et restaurants

Points faibles

Tananarive est très peuplée (1,5 million d'habitants), très polluée et ses infrastructures sont constamment saturées.

  

Shopping

Marchés artisanaux
Le marché Andravoahangy et le marché Pochart sont les deux plus grands marchés artisanaux de Tananarive. Paradis pour les touristes à la recherche de souvenirs, vous trouverez tout ce qu'il faut rapporter de Madagascar : statuettes, paniers, pierres, broderies ...

Il y a aussi le marché de la Digue, à l'écart de Tananarive, au milieu des rizières.

Attention aux pickpockets dans les marchés.

Que rapporter ?

  • Broderies
  • Épices
  • Pierres
  • Statuettes
  • Bijoux
  • Voitures miniatures
  • Marqueterie
  • Instruments de musique traditionnels
  • Ylang-ylang
  • Vanille

Vie pratique

Equipements

Prévoyez quelques vêtements chauds si vous séjournez sur les hauts plateaux en juillet-août (hiver local), les soirées et nuits sont fraiches.

Vie nocturne

généralités

Sortir
L'animation nocturne se développe de plus en plus dans la capitale. Voici quelques bars et nights clubs à découvrir :

  • Le Mojo Bar
  • L'indra
  • Le Sakamanga
  • Le Sud
  • Le Kudeta
  • La Boussole

A voir

Nature / Paysages

Rizières
Les rizières, paysage typique des hauts plateaux, encerclent la capitale. Au milieu des rizières, on trouve des ateliers de fabrication des traditionnelles briques rouges. Il y a aussi les canaux, au bord desquels les malgaches lavent et sèchent leur linge.

Nature/Parcs nationaux/Zoo/Réserves

Croc' Farm
Près d'Ivato, vous pouvez visitez Croc'Farm, la ferme des crocodiles. Plusieurs milliers de crocodiles de toutes tailles et de tous âges se prélassent dans ce parc. Les plus grand font 5 mètres. Vous pourrez aussi visiter un vivarium et découvrir d'affectueux lémuriens et d'étonnants caméléons.

Possibilité de manger sur place ; l'occasion de goûter les brochettes de crocodiles sauce coco ou vanille : tendre et délicieux !

Situé à 15mn du centre ville en taxi, à proximité de l'aéroport d'Ivato.
Ouvert tous les jours de 9h à 17h

 

Patrimoine culturel

La Ville Haute et ses Palais
Comparé au reste de Tananarive, le quartier de la ville haute est un havre de paix où végétation et arbres fleuris reprennent le dessus sur l'agitation incessante de la capitale. La ville haute incarne le long passé de Tananarive. C'est dans ce quartier que vous pourrez admirer les principaux monuments historiques, et plusieurs palais : le palais de la Reine (Rova), le Tranovola, le Fitomiandalana, le Palais du Premier Ministre.

Du palais de la Reine, il ne reste aujourd'hui que des ruines surmontées de grues, suite à l'incendie ravageur de 1995. Il ne se visite pas mais, posté à l'entrée, vous pourrez admirer un magnifique coucher de soleil sur la capitale, la grande plaine alentour et ses rizières. Le palais est situé au sommet de la plus haute colline de Tananarive.

 

Patrimoine culturel / Culture urbaine / monuments

Avenue de l'Indépendance
L'Avenue de l'Indépendance, située en plein centre de la ville Basse, est un des lieux les plus animés de la capitale. Son nom malgache : l'Araben ny Fahaleovantena.  A deux pas des marchés, de l'ancienne gare et bordée de magasins en tous genres.

 



 

 

Repost 0
Published by amiralgilles - dans Madagascar
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 13:26

Introduction :

      Ce texte est un des résumés que l'on trouve sur le Web.

 

 

      Des tortues, des grenouilles, des baleines, des lémuriens et des caméléons comme vous n'en rencontrerez nulle part ailleurs. Madagascar et sa cinquantaine de parcs nationaux, c'est un fabuleux conservatoire naturel, un musée du vivant où la faune et la flore ont mille visages à vous offrir.

Un peu plus vaste que la France, l'île offre une étonnante diversité de paysages, des plages de sable blanc sur l'océan indien au sol rouge des Hautes Terres, des baobabs qui dominent la brousse aux forêts tropicales et des rizières à perte de vue.

La population enfin, issue de la rencontre entre Asie et Afrique, n'est pas le moindre des intérêts de l'île. Elle compte parmi les pays les plus pauvres de la planète. Et c'est peut-être l'une des raisons pour laquelle elle a tant à offrir aux visiteurs encore rares.

A Madagascar, si vous avez soif d'aventure et de sport, c'est tout à fait possible. Le pays est immense, d'autant plus que les infrastructures sont rudimentaires. Les paysages et les activités varient en fonction des zones climatiques : hauts plateaux et rizières, forêt tropicale, savane, plages et eaux turquoises.

Madagascar est une destination encore préservée du tourisme de masse, une destination authentique où les beautés de la nature restent le principal attrait.

Points forts

  •  Tananarive (Antananarivo), ses palais et ses marchés
  •  L'île Sainte Marie, et ses baleines
  •  Nosy Be, et ses plages paradisiaques
  • Le Menabe, ses baobabs et ses parcs nationaux

 

Transports

Air France, Air Madagascar et Corsairfly assurent plusieurs vols hebdomadaires entre Paris et Antananarivo.

Comptez un minimum de 1000 euros pour un départ en septembre/octobre et une quinzaine d'heures de vol. Il est également possible de gagner l'île via Maurice, la Réunion ou encore le Kenya.

Compte tenu des difficultés évoquées plus haut, sans doute est-il préférable de partir dans le cadre d'une offre tout compris en hôtel ou mieux en circuit, incluant le vol aller/retour, l'hébergement et les transports intérieurs en avion, en taxi brousse ou en 4x4.

Vous trouverez toutes sortes de formules intéressantes sur le web, à partir de 1500 euros, y compris des séjours thématiques autour de la marche, du VTT ou de la plongée (par exemple, les séjours de Iles du monde).

Aeroports

En provenance de Paris, vous atterrirez à l'aéroport d'Ivato, à 17km du centre d'Antananarive. Pour rejoindre la capitale, vous avez des taxis (mettez vous d'accord sur le prix avant de monter dans le véhicule) et des bus (comptez 30 minutes de trajet).

Si votre avion de retour décolle à l'aube, vous pouvez prendre un hôtel à proximité. L'Auberge du Cheval Blanc est toute indiquée, à moins d'un kilomètre de l'aéroport. Le prix de la nuit inclut une navette hôtel-aéroport.

 

Généralités

Réseau routier
A part les grands axes routiers, l'état des quelques routes et nombreuses pistes est très mauvais. Il faut avoir l'estomac bien accroché ! De profondes ornières creusent les pistes, souvent impraticables en saison humide (décembre à avril). Un 4X4 devient vite indispensable, en particulier dans le nord du pays.

Pour vous donner une idée de l'état des routes et des véhicules : comptez 8 à 10 heures pour aller de Tananarive à Tamatave (365 kilomètres) !

 

Transport sur place

 

Si vous n'avez pas votre propre moyen de transport, plusieurs possibilités :

  • Le taxi (généralement 4L ou 2CH) pour les petits trajets, à l'intérieur ou en périphérie des villes. Le taxi est le meilleur moyen de se déplacer dans Tananarive pour les longues distances. Ou à pieds si vous restez dans un même quartier.

    Comptez 2000 à 5000 Ar (1 à 2 euros) pour la course. Déterminez le prix de la course avant de partir.
  • Le taxi-brousse, pour les moyens et longs trajets (fonctionnent comme les bus et cars).
  • Le pousse-pousse, à bras ou à vélo, pour les petits trajets en ville.
  • L'avion, pour vous rendre d'une région à l'autre région rapidement et éviter de longues journées de voyage en taxi-brousse. Comparé aux autres moyens de transport, l'avion est très cher.

Négociez toujours le prix du voyage avant votre départ, pour ne pas avoir de surprise à l'arrivée.

 

Passeport / Visa / Formalite

Votre passeport doit être au moins valide 6 mois après la date envisagée de votre retour.
Le visa d'entrée et de séjour est obligatoire, vous pouvez l'obtenir à la descente de l'avion à l'aéroport. Le visa d'entrée et de séjour est obligatoire, vous pouvez l'obtenir à la descente de l'avion à l'aéroport. Il coûte moins cher qu'en France (environ 15 euros) et son obtention est très rapide.
 

Argent

Monnaie

La monnaie locale est l'Ariary (MGA). 1EUR = 2500 Ar (2008).
Les pièces sont peu utilisées.

Certains malgaches parlent encore en Francs Malgaches (FMG), l'ancienne monnaie. 1 ariary = 5 FMG

Possibilité de faire du change à votre arrivée dans le bureau de change de l'aéroport d'Ivato.

Pourboires

Comme bon vous semble.

Prix moyens

  • Séjour (hors voyage A/R) : de 500€ à 2000€
  • Hôtels 1 et 2 étoiles : de 6€ à 12€
  • Hôtels 3 étoiles : de 12€ à 20€
  • Hôtels 4 étoiles ou plus : de 20€ à 500€
  • Hôtels Allinclusive : de 400€ à 1000€
  • Restaurants bon marché : de 1€ à 3€
  • Restaurants traditionnels : de 3€ à 10€
  • Restaurants Grandes tables : de 10€ à 20€
  • Transport (sur place) : de 2€ à 10€



 

Santé / Sécurité

On ne veut surtout pas vous dissuader de visiter ce beau pays, mais ayez bien à l'esprit que Madagascar n'est pas une destination facile.

Outre la question délicate de la sécurité, les conditions sanitaires imposent de strictes précautions.
Aucune vaccination n'est obligatoire, mais nombre de vaccins sont recommandés : fièvre jaune, coqueluche, rougeole, diphtérie, tétanos, polyo, hépatites A et B... Vous trouverez la liste sur le site du ministère des Affaires étrangères.

Il est aussi important de se prémunir des moustiques, vecteurs du paludisme, de se méfier de l'eau et des crudités, et au cas où, de souscrire une assurance "rapatriement sanitaire", les structures hospitalières étant pour ainsi dire inexistantes à Madagascar. Prudence est mère de sûreté...

Bestioles

Risques de paludisme. Traitement médicamenteux et usage de répulsifs conseillés surtout en période de pluies et dans les zones tropicales.

Conditions politiques

Madagascar est une république démocratique gouvernée par un président de la république. Derrière cette apparente démocratie, le pays souffre de la corruption et du détournement d'argent par les responsables politiques du pays. L'économie s'en ressent.

Epidemies

Dengue

Vaccins Recommandes

Hépatites virales A et B
Diphtérie, tétanos, polyémite.

Shopping

Que rapporter ?

  • Broderies
  • Epices
  • Pierres
  • Statuettes
  • Bijoux
  • Voitures miniatures
  • Marqueterie
  • Instruments de musique traditionnels
  • Ylang-ylang
  • Vanille

Sports

Détente

Massages
Madagascar dispose sur son territoire de plantes aromatiques et médicinales endémiques. Leurs vertus sont utilisées pour les massages, couramment pratiqués à Madagascar.

Rendez-vous dans un Hméopharma. Ce sont des centres de massage et de soins dont vous pouvez trouver l'enseigne dans la majorité des villes malgaches.

Vous trouverez aussi des instituts de beauté hauts de gamme à Tananarive.

A faire / à ne pas faire

Ne pas sortir les animaux et plantes du pays
De nombreuses espèces animales et végétales n'existent ou ne subsistent qu'à Madagascar. Aussi mignons que puissent être les lémuriens et les perroquets, aussi fascinants que soient les caméléons, les tortues ou les orchydées, il vous faudra résister à la tentation d'en ramener en guise de souvenir.

D'abord vous les condamneriez très certainement en les extrayant de leur milieu naturel. Ensuite vous violeriez la convention de Washington avec à la clé, confiscation et poursuites pénales. Attention, même les articles dérivés (carapaces de tortues, animaux naturalisés, plantes séchées) sont concernés.

Vie pratique

Equipements

Prévoyez quelques vêtements chauds si vous séjournez sur les hauts plateaux en juillet-août (hiver local), les soirées et nuits sont fraiches.

Carte d'identité

Culture / Traditions

Madagascar est un pays qui chante danse et s'amuse en toute circonstances, de la naissance à la mort.

Le "retournement des morts" est l'une des coutumes les plus étonnantes. Le rituel consiste à exhumer le corps de l'ancêtre un an après sa mort, à le laver et à l'envelopper dans un nouveau linceul. Les membres de la famille défilent en portant le corps recouvert d'un draps blanc sur un brancard, à grand renfort de chants et de danses, avant de l'amener vers sa dernière demeure.

Population / Langue

Madagascar compte 18 millions d'habitants, la moitié de la population vit dans la capitale et sa banlieue. La population mélange les origines africaines et asiatiques.

Le malgache est la langue locale. Le français est la deuxième langue officielle. Elle est couramment parlée dans les villes, moins dans les campagnes.

Pour mieux vous faire comprendre et mieux comprendre, retenez qu'on ne prononce rarement la dernière voyelle voire la dernière syllabe des mots malgaches. Par exemple, Ivato se prononce Ivate.

Religion

La religion a Madagascar est un métissage, élaboré au gré des vagues de migration venues d'Asie, d'Afrique, de la péninsule arabique ou de l'Europe.
40% des malgaches se disent chrétiens, mais la majorité des malgaches reste fidèle aux croyances et pratiques ancestrales, fondées sur l'attachement et le culte des ancêtres.

 

 

A voir

Nature / Faune

On pense tout d'abord aux lémuriens, dont il existe plusieurs espèces à Madagascar. Il y a aussi de nombreuses espèces de reptiles, grenouilles, crocodiles, caméléons, oiseaux, et tellement d'autres. Direction les parcs nationaux pour découvrir les plus beaux et les plus surprenants spécimens.

Nature / Flore

La flore malgache recèle des trésors de la nature. La biodiversité varie d'une zone à l'autre, selon les zones climatiques qui traversent le pays. Ce n'est pas pour rien que Madagascar est surnommé "le magasin du bon dieu" !

1000 plantes endémiques existent à Madagascar, elles sont concentrées à 80% sur la côte est, notamment dans la réserve de Vohimana, une des plus belles et plus riches forêts tropicales. Des plantes tropicales restent encore à découvrir !

Il y a aussi les grands classiques de Madagascar : les orchidées, népenthès, ylangs-ylangs, eucalyptus, arbres du voyageur (le ravinala, symbole du pays), baobabs. Et parmi les plantes cultivées à Madagascar, il y a la vanille, que l'on retrouve sur les étals des marchés, le cacao, le café, la canne à sucre.

La flore malgache est à découvrir dans les nombreux parcs nationaux du pays.

Risques et pièges

Évitez de vous promener dans la capitale après le coucher du soleil, surtout si vous êtes seul. Les wasahas sont une cible idéale à cause de la pauvreté qui sévit dans tout le pays.

Pour minimiser les risques, ne portez pas de bijoux de valeur ou très apparents, ne transportez que de petites sommes d'argent et conserver des photocopies des papiers d'identité, permis de conduire et visa de séjour.

La détention et la consommation de drogue, même minimes, sont punies de très lourdes peines de prison.

 

 

 

Quand partir : du 01/04 au 30/11

Climat et Météo

Les pluies malgaches sont capricieuses. Qui plus est, elles ne tombent pas aux mêmes périodes dans toutes les régions.

Pour visiter l'ensemble de l'île sous un ciel propice, l'idéal est de partir en septembre ou en octobre, les seuls mois relativement secs sur la côte orientale de l'île.
Le reste de l'année, la région connaît des pluies abondantes, plus ou moins violentes.

 A l'intérieur des terres, par exemple à Antananarivo, la saison sèche s'étend d'avril à octobre. Le temps y est alors agréable, mais attention à la fraîcheur des soirées hivernales (de juin à août). Il convient donc d'emporter aussi des habits chauds si l'on circule à l'intérieur du pays.


Ensoleillement / Precipitations

Tout dépend de la région. Attention au sud, très grosses chaleurs dans les zones arides et périodes de fortes précipitation dans l'est en zone tropicale.

Cyclones possibles en janvier et février.

Repost 0
Published by amiralgilles - dans Madagascar
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 14:45

2156229973_1.jpg

 

 

 

 

Dans quelques jours je m’envole pour Antananarivo, Madagascar, le pays de la vanille.

 

 

 Un break, une pause, une respiration bienvenue. Je vais me ressourcer, j’en suis certain.

 

 J’ai aussi hâte de retrouver la terre rouge de l’Afrique, l’odeur, le bruit, la chaleur de l’Afrique, mais aussi les crevettes, les papayes, les mangues, les goyaves… On m’a dit que c’était la pleine saison en ce moment.

 

Là-bas aussi ce sera  un petit périple dans l’île, et il me tarde de partir à la découverte de ce pays, son histoire, sa cuisine. Je l’imagine un peu Afrique, un peu Asie… Les routes, les paysages, la mer, le ciel bleu, la terre, l’architecture, les maisons color block…  

 

 

 

Dans les jours qui viennent je vais commencer à préparer mon carnet de voyage pour l'île de Madagascar (dite l'île rouge).

 

Déjà on m'a dit de faire la liste de ce que je veux voir, manger, etc....... Et que la liste risque d'être longue.

 

A force de consulter les blogs sur cette île, je me fait déjà une trés bonne idée de ce voyage.

 

Début de la liste : je ne mets pas d'ordre pour l'instant. De toute façon j'aurai une guide sur place.

 

Voyons un peu en détails :

 

     - Musée

     - Zoo

     - Gastronomie locale

     - la bière et le vin local.

     - Artisanat

     -

 

Inventaire de la valise (peut-être deux) et mettre le strict minimum (poids de la valise qui est pesée au retour - normal je vais bien revenir avec des souvenirs locaux.:

 

     - Saison des pluies ---> un parapluie (pourquoi ne pas le prendre sur place pour le revendre en partant ce serai une bonne idée aussi). 

 

 

      Et un peu d'histoire : la couleur bleue est la traduction malgache ( en 1900 excusez-moi j'ai pas trouvé mieux).

 

1 – Qu’est-ce que Madagascar ? (inona Malagaskara ?)

 

L'usage veut qu'à l'approche de la fête nationale, le drapeau soit érigé sur les toits des maisons, aux abords des bureaux ministériels et des entreprises commerciales. Pour montrer la fierté nationale et la solidarité en souvenir de l'émancipation de Madagascar.

Intéressons-nous au drapeau proprement dit.

 

 

Bientôt la fête d'indépendance de Madagascar

Le drapeau malgache à trois couleurs (rouge, blanc, vert). Elles renvoient à des symboles.
Le rouge symbolise la souveraineté, la force de l’Etat malgache. Le blanc, lui, renvoie à la pureté de cœur et à la loyauté des Malgaches alors que le vert est synonyme d’agriculture, de biodiversité (l’Ile renferme des plantes et des essences qu’on ne retrouve nulle part ailleurs), mais aussi d’espoir(« Maitson’ny Fanantenana »).

 

Puis, le pays a une emblême, qui est composé d’un bœuf pour signifier l’importance de cet animal pour les Malgaches, d’une rizière (le riz est l’aliment national) de six petites barres représentant les six provinces du pays, d’épis de blé et du "Ravenala Madagascarincia" ou arbre du voyageur qu’on ne trouve qu’à Madagascar.Cet arbre du voyageur est également l’emblème d’Air Madagascar. La devise du pays est "Patrie, Liberté, Progrès".

Avant, on disait des Malgaches que, malgré un appauvrissement ambiant, ils sont prévoyants et honnêtes.

 

 

  

L'ïle a énormément de potentiel :  Tourisme, Affaire, Plantation de Vanille qui fait de Madagasikara la "Capitale mondiale de la vanille" et les plantes à parfums "L'Ylang Ylang"qui rendent fous les touristes . L'élevage de 12 millions de zébus fait de Madagascar la "Terre du cuir" : le cuir est résistant, doux, naturel.  Madagasikara peut fournir au monde entier des ressources minières, comme l'or, les pierres précieuses, les micas ... et les investisseurs aussi peuvent les utiliser pour leur entreprise (cuivre, chrome, aluminium ...).   

 

 

 

Madagasikara est aussi réputée mondialement pour ses Objets d'Art, "c'est une terre de créateurs" : les bijoux en cornes de zébus prestigieux, les élégants sacs en raphia, les lampes en semi-pierre précieuses chics, les tableaux d'une grande beauté, ...
Pour garder la qualité et  la beauté des articles : ils sont fabriqués à la main point par point. Aucune note n'est sautée. Les Malagasy sont très exigeants sur la qualité de leur travail. Ils disent toujours : "ou tu fais bien, ou tu ne fais rien".  


Les guides se feront le plaisir de vous faire découvrir les montagnes, les rivières, les lacs, les marécages, et les Parcs (il y a plus de 10 parcs à Madagasikara).  

 

Dans leur vie quotidienne, tout tourne sur la mode, la culture des affaires, et l'innovation. Il y a des centres de recherche et de développement pour les industries à Madagasikara. Les artisans ont leur propre design. L'art qui enchante le coeur des dames, des demoiselles et des messieurs.
 

 

Depuis son indépendance, Madagasikara "L'île de beauté" attire les Européens (Allemands, Italiens, après le passage des Anglais, des Espagnols). Mondialement connu pour ses stations balnéaires très animées, branchées,  cosmopolites. Une île avec beaucoup d'attractions : planche à voile, kite surf, ... 
 

L'île est aussi le paradis de la vie nocturne : musique, restos, casino, ... Madagasikara est une île riche en loisirs et en festivals : Festival "Madajazzcar" et le "Festival Donia" (danse folklorique) . 
L'île est aussi le paradis de la vie nocturne : musique, restos, casino, ... Madagasikara est une île riche en loisirs et en festivals : Festival "Madajazzcar" et le "Festival Donia" (danse folklorique) . 

La capitale est riche en musée, galeries d'art, ses pubs, boutiques de luxe, établissements bancaires, les grandes églises au sommet des collines.
L'avenue de l'Indépendance est vraiment magnifique. 

L'île est ensoleillée toute l'année et la mer reste toujours à 25°. Le Tsingy de Bemaraha, "l'étrange pic de calcaire" dans l'ouest attire tous les touristes. D'ailleurs, il est classé patrimoine mondial de l'unesco.  

Les guides se feront le plaisir de vous faire découvrir les montagnes, les rivières, les lacs, les marécages, et les Parcs (il y a plus de 10 parcs à Madagasikara).  

 

L'Inde pakistanaise et Les Chinois arrivent vers 1970 pour le commerce : hôtel (toujours plein), restaurant, bijouterie, épicerie ... 

Depuis 2001, Madagasikara s'ouvre encore plus au monde international : Australie, Amérique, Canada, .... Le Ciel est ouvert, la mer aussi : les yachts accostent les rives. Les touristes vont en parapente à Andringindra, ou Tsaratanana 2 876 m d’altitude, Anakaratra. 

Les industries et les entreprises se créent : face à l'€ qui est monté en flèche, la valeur monétaire Malagasy se stabilise. 

A Madagasikara, les Malagasy ont gardé leur croyance au Zanahary. 
Tous les Malagasy jouent son rôle dans le développement : promotion de son île, l'île multiculturelle et l'île multiethnique et solidaire. 

 

 

 

Repost 0
Published by amiralgilles - dans Madagascar
commenter cet article
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 14:51

La Gastronomie typique 
de Madagasikara

 

 

La base du repas des Malagasy est le riz rouge ou blanc. Les Malagasy se nourrissent 3 fois par jour : le matin, le midi et le soir. Et toujours à base de riz.

Si dans les pays des hamburgers/frites, on mange avec les doigts, à Madagasikara, on mange le riz et ses accompagnements avec les cuillères et  les fourchettes.  

Le riz s'accompagne toujours du loka qui est un mélange de viande (de zébu, porc, poulet, canard, oies) et légumes épicés ou non ; ou brèdes (comme cressons, romazava, le ravitoto) ; ou encore poisson, cuisse de grenouilles, d'écrevisses ; ou encore de graines (comme les lentilles, pois de cap ...). Et tout ceci remonté  avec de la sauce tomate/oignon/ail ou piment (peut être remplacé par du gingembre, girofle, poivres). 

                      ä  Les assiettes traditionnelles Malagasy : les meilleures !

Le matin, "le petit déjeuner à la Malagasy" : 

- "Vary sosoa" (riz au jus de riz) et "kitoza" (viande fumée),

- "Vary amin’ny anana" (riz au brèdes) et saucisse Malagasy, 

- "Mofo gasy" et "Mokary", sont des galettes de riz préparés au lait de coco ou à la cannelle, que vous trouverez au marché avant 10hoo. 

Les gâteaux sont accompagnés de thé, café, lait, cacao ou jus de fruits naturels exotiques : orange, pomme, ananas, letchis, ... 

Le midi, "le déjeuner à la Malagasy" :

"Vary sy loka" : riz, viande et accompagnements (achards légumes ou rougail de tomates et piments qui piquent un peu ou qui arrachent complètement).

-"Crustacés" : langoustes, crevettes, crabes ... grillés naturellement ou au vin. Et comme accompagnement, vous avez de la mayonnaise ou citron. A Mahajanga, vous pouvez manger des huîtres froides ou au four, délicieux.

-"Vanille avec du poulet" : très parfumé,

-"Gana ritra" ou canard confit aux gingembres, Canard aux poivres verts, 

-"Hen'omby sy vary" : zébu (en fricassé ou au girofle) et riz,

-"Akoho sy vary" : poulet et riz à base de lait de coco, ou curry, ou à la citronnelle, 

-"Hazan-drano sy vary" : poisson (au fond de la marmite on dépose les légumes comme carote, pomme de terres, poireau, oignon et tomates) et riz, très belle couleur,  

-"Amalona sy hena kisoa" : anguille au porc, et aussi Tilipia, 

-"Henan-Kisoa sy vary" : viande de porc et riz,

-"Brédes sy vary" : feuilles de cresson ou autres (romazava, anamalaho) cuisinées avec de la viande et riz,

-"Ravitoto sy vary" : feuilles de manioc pilées préparées avec des crevettes e lait de coco ou avec de la viande de zébu,

-"Kabaro sy vary" : pois de cap préparés avec de la viande de porc et riz,

-"Varanga" : effilé de la viande de zébu cuite naturellement. 

Desserts : nombreux fruits exotiques comprenant mangues, litchis, ananas, papayes, goyaves, fruits de la passion, bananes et noix de coco mais les pommes, poires, pêches, abricots et même fraises poussent également en abondance.    

åBoissons :  ranon'ampango ou Ranovola. 
Alcools : vins, rhums, bières. Les produits de Madagasikara : betsabetsa, le trembo.

16h30 : 
- Salées : brochettes appelées 'masikita', sambos, manioc grillé, mofo gasy (galettes de farine de riz), 

- Foie gras : spécialité d'Antsirabe, Fianarantsoa, 

- Charcuterie : spécialité d'Antsirabe, 

- Sucrées : beignets à la banane, gâteaux à la patate douce, gâteaux aux pistaches dans les feuilles de bananiers ou "Koba ravina".

Le soir,  "le dîner à la Malagasy", un choix très light :

- "Vary sosoa" avec du patsa (minuscule crevettes frites); ou avec des pistaches grillées ; ou encore des poissons frits. 

- "Vary amin’ny anana" avec du kitoza.  

                                       Mahazoto homana Tompoko ô ! 

                                                          Bon Appétit !

Repost 0
Published by amiralgilles - dans Madagascar
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 20:40

 

 Page d'accueil

 

 

 

 

 Je vais décrire mon futur voyage. Bien entendu qu'au retour, j'y mettrais mes photos personnelles.

 

 

Ce blog sera entièrement dédié à l'île de MADAGASCAR  :   dite "l'île rouge"

une île : étendue de terre entourée d'eau de tous les côtés.

 

         Sauf quelques petits articles en rajout.

 

Faire de ces rêves une réalité, et de sa vie un rêve (Saint-Exupéry).

 

 

 

 

Bien entendu c'est encore en ébauche, mais on va faire du mieux que l'on peut. "Rome" ne s'est pas fait en un jour.

 

Au mois de Juin et Juillet je pense a rajouter divers éléments que j'aurai en ma possession.

 

Repost 0
Published by OverBlog - dans Accueil
commenter cet article